AgroTIC Services est une unité du réseau : Logo AgroTIC
Présentation établissement et labo d’accueil

Rejoignez le Cirad et la recherche sur de grands enjeux sociétaux et scientifiques.

Développez vos travaux de thèse sur les « Interactions entre attaques de bioagresseurs et croissance des plantes par une approche modèle appliquée au caféier robusta en Ouganda. Effets sur la production. »
Ouvrez-vous à la recherche multidisciplinaire dans le cadre d’un projet européen, au sein de deux unités reconnues PHIM et AMAP

PHIM, the Plant Health Institute of Montpellier, regroupe de nombreux chercheurs travaillant sur les interactions entre la plante et son environnement qui ont un impact sur l’état sanitaire des plantes, leur croissance et leur productivité, et en particulier sur les grandes cultures au Sud.

AMAP, est l’unité pionnière de la modélisation des plantes, internationalement reconnue pour ses développements de modèles de croissance de plantes et ses outils logiciels.

Description du sujet

La finalité de la thèse est de fournir un cadre conceptuel générique de simulation d’attaques de bioagresseurs permettant d’évaluer les effets sur la plante et son rendement. L’approche sera développée sur le caféier avec des partenariats en Ouganda sur i) des attaques du scolyte des branchettes Black Twig Borer (BTB), et ii) sur les attaques du champignon de la rouille sur les feuilles.

Attendus.  L’objectif est de proposer un modèle permettant le couplage avec des modèles de plusieurs types d’attaques par des bioagresseurs et la simulation des impacts sur la plante et donc la prévision de récolte. Les phases du projet sont :

1.    La compréhension et l’appropriation de modèles existants : (i) le modèle FSPM GreenLab avec ses hypothèses et de ses principes, (ii) des modèles de Bioagresseurs (en particulier pour la rouille).

2.    La définition d’une typologie des attaques de bioagresseurs en fonction de la nature des processus biologiques directement impactés dans le développement et la croissance de la plante.   

3.    La construction d’une méthodologie de mesure caractérisant à la fois les caféiers, les impacts de bioagresseurs et leurs interactions.

4.    En interaction avec ces partenaires, le candidat instanciera un modèle de prédiction de la croissance du caféier soumis soit à des attaques BTB ou de rouille.

5.    La valorisation académique des travaux par publications des revues, et une valorisation technique, par la définition de documentation et la fourniture de codes.

Ces derniers seront développés L’encadrement est conjointement fourni par Amap et PHIM. Les développements techniques doivent être modulaires et permettre des interfaces avec les environnements R et MatLab, et devront à terme pouvoir être intégrés dans une des plateformes logicielles AmapStudio ou OpenAlea du réseau MASc4Plants (Mathematics & ComputerSciences for plants).

Un descriptif plus détaillé est disponible sous: http://pma.cirad.fr/These_BTB.pdf

Prise de fonction : 01/12/2021

Plus d’information sur : https://www.abg.asso.fr/fr/candidatOffres/show/id_offre/99886/

Catégories : Uncategorized

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Generated by Feedzy